Forges de Baignes

70000 Baignes
Le village de Baignes s'est créé autour de bains alimentés par les sources chaudes de La Font. Des vestiges de ceux-ci sont d'ailleurs encore visibles.
Au XVIème siècle, des forges et un fourneau furent construits dans la commune. Une importante industrie se développa alors, surtout au XVIIIème siècle : les forges employaient alors une centaine de personnes.
Mais, par manque d'eau et de bois et face à l'industrialisation de plus en plus grande, les forges cessèrent leurs activités en 1890. Elle furent remplacées par une fonderie, qui ferma à son tour en 1963. Depuis les forges sont abandonnées.

Les bâtiments que l'on peut voir aujourd'hui ont été construit à la fin du XVIIIème siècle. Ils sont caractéristiques de l'architecture industrielle de cette époque.
L'architecte de l'ensemble des forges est Joseph Alexandre Bertrand, un proche de Ledoux. De ce fait, des similitudes existent entre les bâtiments de Baignes et ceux de la Saline Royale d'Arc-et-Senans, notamment dans la proximité entre les habitations et le lieu de travail.
La plupart des bâtiments sont bien conservés. Le haut fourneau a disparu, mais on peut encore voir les forges, entourées des écuries, des magasins, des logements des ouvriers, d'une orangerie et d'un colombier.


Photographies reproduites avec l'aimable autorisation de Siblot et Gilles Pretet.
Période : XVIII ème
Dernière actualisation 03/01/2013

Précision fiche tourisme

FORGES DE BAIGNESFORGES DE BAIGNES

Confirmez-vous la suppression ?